Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Chinois Mandarin > Chine, témoignages
Publié : 8 mars

Chine, témoignages

Visite des jardins de Suzhou par Candice et Léa

L’après-midi nous sommes allés visiter une ancienne maison constituée de plusieurs parties dont les jardins. Nous avons appris que en entrant dans les différentes salles les filles devaient rentrer avec le pied droit et l’inverse pour les garçons . Cela s’explique car les filles à l’époque étaient inférieurs aux garçons comme la chaleur et le froid qui sont opposés. Le Ying signifie le froid donc les filles et le yang signifie la chaleur donc les garçons.
Les parties de la maison sont composées de plusieurs pièces séparées par des petits jardins.
Au centre il y avait un étang avec autour des espèces de statues en pierre.
Ensuite nous avons repris le bus puis nous sommes allés dans une rue commerçante où nous avons fait du shopping.
C’était un endroit d’une grande beauté !

Les centres commerciaux vus par Joris et Kim

Les centres commerciaux sont très grands et modernes. Il y a des étages par catégorie, on va dire.
Par exemple le 1er est plutôt réservé aux restaurants et aux petits stands, le 2e aux magasins d’habits mais il y a encore quelques stands ainsi que une salle d’arcade et un jump park. Le 3e est réservé aux boutiques pour enfants.
En gros dans le centre que nous décrivons, l’organisation n’est pas la même qu’en France. Les restaurants ont des spécialités chinoises qu’on ne connaît pas, même chose en McDo par exemple il y a des spécialités chinoises !
Nous avons pu tous tester un repas commandé par les accompagnateurs : un coca cola et un big mac avec des frites.
Les adultes nous ont ensuite laissé quartier libre pour qu’on fasse nos achats pendant que eux allaient tester une spécialité de fondue chinoise épicée de Xichuan. Il y a avait un nombre incroyable de magasins, pour tous les goûts : bijoux, mode, insolites, numériques etc.
Chaque élève a pu acheter ce qui lui plaisait sans que ce soit trop cher. Plusieurs petits groupes se sont formés, tout le monde a apprécié cet après-midi formidable !!

L’ancien village de Lu Zhi

Après une heure quarante-cinq de route, nous arrivons à l’ancien village de Lu Zhi. C’est une ville très peu connue des étrangers composée du vieux village et du village actuel. C’est la sixième plus riche ville de Chine possédant plusieurs spécialités :
- son jardin (que nous visiterons cet après-midi) des mandarins habitaient ici.
- on dit que c’est à cet endroit que l’on voit les plus belles filles de Chine.
- C’est également la ville de la soie.
- La ville possède un énorme patrimoine.
C’est une ville très riche et authentique, différente de Shanghai car l’on a pas le droit de construire d’immeuble de plus de sept étages. Il y a beaucoup moins d’habitants et d’embouteillages.
Nous avons visité ce village et avons été surpris car les habitants du village ancien ne parlent pas le chinois que nous apprenons, mais un dialecte propre à leur village. C’est tout de même un village très vivant où l’on peut trouver beaucoup de boutiques de souvenirs (où il est possible de négocier !).
Nous avons vu l’imposante statue d’un des sept fils du dragon ainsi que d’anciennes sculptures faites d’argile réalisées durant la dynastie des Tang par un célèbre artiste. Ces sculptures représentaient neuf arahats qui sont l’équivalent des dieux en Chine.
Nous avons fait un tour dans les rues commerçantes, où nous avons trouvé de nombreux souvenirs.

Lou et Léia.

Une matinée au collège de Wuhan par Pauline et Julia

Dans la matinée, nous avons participé à des cours de français. Avant d’arriver en cours nous sommes allés dans une salle de classe, comme une permanence chez nous, en attendant que la sonnerie retentisse.
Pendant le cours de français, les élèves faisaient des exposés pour expliquer la ville de Wuhan, les élèves ont globalement un très bon niveau : ils ont environ 7h de cours par semaine, soit trois fois plus que nous pour le chinois !
Puis nous avons participé à un jeu, cela consistait à mettre de la musique pendant qu’un bol de sauce pimentée passait de main en main. Quand la musique s’arrête, celui qui a le bol entre ses mains mains doit manger une cuillerée de sauce épicée...
Les professeurs sont très agréables. Les cours sont intéressants.
XIe XIe

Une après-midi au bord du grand Lac de l’Est, par Léa et Candice

L’après-midi du jeudi nous sommes allés au lac de l’Est qui se situe dans l’arrondissement Wuchang de la ville de Wuhan dans la province du Hubeï. C’est le plus grand lac urbain de Chine.
Nous sommes arrivés en bus et nous avons visité le lac à pied. Puis nous avons fait du pédalo et nous avons beaucoup rigolé... tout s’est très bien passé, même pour les personnes qui ont pris une petite douche 😅😅
Ensuite nous vous vu des poissons de grande et petite tailles dans plusieurs bassins, et nous sommes rentrés sous le soleil malgré un peu de vent.

Les clubs de musique au collège de Wuhan par Raphaël

La chorale du collège de Wuhan peut être intégrée par n’importe quelle personne. Ils répètent tous les mercredis avec un professeur de musique.
L’orchestre est composé des élèves musiciens. On y joue de la trompette, du violon, de la batterie, et de bien d’autres instruments encore.
Ce cours n’est pas obligatoire, il est encadré par le professeur de musique.

Première nuit à Shanghaï.

Nous sommes tous éreintés : le réveil très matinal, les transports et les activités nous ont achevés. Shanghaï est vraiment une ville très différente de toutes celles que nous avons visitées jusqu’à présent. Ultramoderne, ultra occidentalisée, ultra urbanisée. Ce soir nous avons pu assister à un spectacle d’acrobatie assez impressionnant. Nous pensons fort à vous tous restés en France et nous compatissons pour la rigueur du climat que vous subissez. Ici nous avons beaucoup de chance, beau temps presque tout le temps, un peu frisquet de temps en temps mais très agréable dans l’ensemble. Le groupe est très sympathique, les accompagnateurs exceptionnels |-), et la bonne humeur au menu de chaque jour.
Bien à vous,
M. Guillerm

Lundi 27 et mardi 28 février, par Eloïse

Nous nous sommes réveillés, nous avions faim. Nos correspondants ont pris les choses en main. Ils nous ont donné de quoi tenir une matinée. Pains, bacon, œufs, lait, céréales... il y en avait pour tous les goûts.
L’après-midi s’est passé à la cantine de leur collège. Il y avait beaucoup de plats dont les noms nous étaient inconnus. Principalement, on mange du riz et de la viande. En Chine le dessert n’existe pas, mais pour nous ils ont fait une exception en nous préparant plein de délicieux gâteaux.
Le soir nous nous sommes séparés, certains sont allés manger au restaurant entre amis et d’autres sont allés manger chez leur correspondant. Au restaurant, les plats sont mis sur une plateforme tournante au milieu de la table ou bien nous faisons cuire nos légumes sur une grillade.
Mardi 28 février , après une deuxième nuit de sommeil, nous sommes allés au centre commercial manger... Mac Donald !
Le soir, dans un nouveau groupe nous avons mangé une grillade coréenne.
Wô xihuan... ❤️❤️

Vendredi : Les élèves répondent aux questions de leurs camarades…

Lilou : c’est la nourriture qui m’a le plus surprise. Beaucoup de choix et des choses que l’on ne mange pas en France. Hier on m’a proposé de la soupe de hérisson !

Eloise : les élèves s’entendent bien. Mais c’est le bazar en classe de permanence (travail en autonomie)

Lou : Ma famille d’accueil au début je la trouvais froide mais en fait je me suis rendu compte que c’est parce qu’ils ne parlent pas anglais. En fait, ils sont prévenants.

Kim : Li parle anglais alors c’est simple pour communiquer mais pas sa mère alors c’est mon correspondant qui me traduit ce qu’elle a à me dire.

William : le moment le plus gênant ? les toilettes publiques sales et le fait que les chinois crachent par terre.

Yanis : je m’entends bien avec mon correspondant mais c’est moi qui suis obligé de déclencher les conversations. Je parle en anglais, chinois et français.

Jules : Chez mon correspondant, je me douche sur les toilettes turques. Quant au reste de l’habitation, il n’y a pas de différences avec la France.

Yanis : mon lit est très dur.

Ophélie : il n’y a pas de vitres là où j’habite.

Antoine : les habitudes de la famille : ils mangent tout le temps et beaucoup. On se brosse les dents avant de manger et on retire ses chaussures en entrant dans la maison.

Joris : j’habite dans un appartement très luxueux dans une résidence construite en cercle.

Killian : les transports en commun. Le métro est très propre. Des agents d’entretien ramassent les déchets avec de grandes baguettes. C’est très calme.

Enzo : l’accueil des chinois est très chaleureux. Ils sont très gentils avec nous tout le temps.

Julia : les clubs dans l’école sont intéressants. J’ai aimé l’orchestre et la robotique.

Léa : j’ai apprécié les visites de tous les monuments, notamment la pagode de la Grue jaune car c’est beau.

Candice : le collège est très grand, luxueux avec beaucoup d’espace. Je me verrais bien suivre une scolarité ici.

Pauline : j’aime bien le métro qui est très propre.

Camille : j’avais peur de la nourriture mais franchement ça va !

Coralie : la cantine est bien organisée, on y mange bien. Ils nous font des desserts tous les jours, c’est très gentil. On mange bien et c’est varié.

Léia : Wuhan est une ville plus grande que ce que je m’imaginais. Il y a beaucoup de monde, des buildings.

Raphaël : je ne pensais pas que le collège serait aussi grand et que l’on mangeait autant en Chine.

Ophélie : Il n’y a pas de petites rues dans Wuhan. Ce sont surtout des avenues.

Maël : je ne voudrais pas vivre en Chine car en France je me sens mieux. Mais je reviendrais volontiers en voyage.

Erwin : c’est le père qui fait à manger. J’aime la plupart des plats.

M. Guillerm : je suis un très bon nageur… J’ai désiré explorer les fonds marins du Lac de l’Est et j’ai ainsi fait connaissance avec les tortues que j’avais mangées la veille !

Exercice physique quotidien par Enzo et Antoine

Ce que font les Chinois comme exercice physique est très différent. Chaque jour à 10h il y a une activité physique tous ensemble. Par exemple, nous avons participé au jeu de la corde à sauter, que le s Chinois appellent "gym". Le principe est que deux personnes tiennent une longue corde et al font tourner, tandis que les autres doivent passer et sauter au dessus sans la toucher (c’est assez physique). Cette activité dure une demi-heure. C’est amusant, on aime bien ça.

Une soirée ordinaire par Jules

Quand je rentre le soir vers 17h car mon correspondant ne fait pas de sport, je ne fais rien de spécial : je fais mes devoirs, je lis, je vais sur mon téléphone, etc. En Chine je prends le dîner très tôt vers 19h. Dans tous les repas que j’ai eus dans ma famille d’accueil, il y avait du riz et on mange tout le temps avec des baguettes sauf dans certains cas où il a une cuillère.

La calligraphie chinoise par Lilou

Bonjour !
Cet après-midi nous sommes allés dans une salle de classe pour faire de la calligraphie chinoise, présentée par une professeure chinoise.
Il y avait des feuilles spéciales de calligraphie, des pinceaux et de l’encre de Chine sur les tables quand nous sommes arrivés. Premièrement, la professeure nous a montré comment rendre le pinceau plus mou pour l’utiliser en le trempant dans l’eau. Puis elle a montré comment peindre un coq en nous le dessinant sur d’une feuille posée sur le tableau. Il y a de grands écrans derrière les tableaux.
Nous avions deux feuilles différentes, une pour faire un brouillon et une autre pour un rendu final. C’est une peu difficile de dessiner avec des pinceaux mais au final nous avons tous réussi et bien dessiné.